• Cabaret-Toulouse.com

Cabaret : l'histoire de la revue

Tout savoir sur l'histoire de la Revue

Apparue au début du 18ème siècle, la revue de cabaret est un genre de théâtre, présentant sur un mode comique ou satirique des personnalités connues et/ou des événements de l'année.


Ainsi, pour former un spectacle complet, la revue allie traditionnellement musique, danse et comédie. Il s’agit donc d’une sorte d’opérette ou de comédie musicale.

La revue de cabaret à travers les âges

La première revue apparut pour la première fois au début du 18ème siècle. Elle a connu un grand succès en France dans les années 1900. Aux Etats-Unis, la revue a surtout connu un grand succès entre la fin des années 1910 et les années 1930.


Elle s’inspire des spectacles des troubadours du Moyen Âge, auxquels elle emprunte la satire, la succession d'actes propres aux variétés et l'utilisation d'un code vestimentaire particulier. Elle s’adresse notamment à un public plus aisé, en proposant de la comédie burlesque et des spectacles de danse. Le spectacle est généralement présenté dans un décor luxueux.



La revue à travers le monde


Édouard Marchand a conçu un nouveau genre de spectacle en 1886. Il s’agissait de la revue de music-hall. Pour Édouard Marchand, la femme est au cœur de ce nouveau concept. Il va donc imposer la revue aux Folies Bergère. La première apparition sur scène d'une femme totalement dénudée a eu lieu en 1912.



Aujourd’hui, le concept de revue se retrouve dans les cabarets parisiens comme les Folies Bergère, le Lido, le Crazy Horse Saloon ou le Moulin Rouge. On la retrouve aussi dans des spectacles tels que la Revue du Trocadero, présentée au Trocadéro à Liège, en Belgique ; ou la Revue de l'Orphéon à Hazebrouck.


On retrouve également le même concept dans le Friedrichstadt-Palast à Berlin et aussi dans des shows à Las Vegas.


Le groupe de recherche Outrapo, fondé en 1991, présente au public ses exercices de théâtre à contraintes sous forme de revue des travaux en cours. Jusque dans les années 2000, ces présentations s'intitulaient Outrapo's Revue, puis Revue vivante de l'Outrapo.


Aux États-Unis, la première revue eut lieu le 12 septembre 1866. Elle s'intitulait The Black Crook avec notamment Marietta Bonfanti et Rita Sangalli. En 1894, on a utilisé le terme "review", afin de qualifier The Passing Show, de George Lederer.


A l'initiative de Florenz Ziegfeld, l'expression française « revue » passera telle quelle à la langue anglaise en 1907. En effet, ce dernier a popularisé ce genre de spectacle et s'assurera le succès avec ses célèbres danseuses, les « Follies Girls », qui se déroulaient au New Amsterdam Theatre de New York. Ses spectacles ont formé la trame de nombreux films musicaux, tels que Ziegfeld Follies, La Danseuse des Folies Ziegfeld ou Le Grand Ziegfeld.


La revue domina dans la plupart des théâtres de Broadway et lança des artistes tels que Richard Rodgers et Lorenz Hart. Ensuite, une série de revues intitulées Garrick Gaieties a été créée par Rodgers et Hart.


D’ailleurs, de grands noms du théâtre comme Eartha Kitt et Fanny Brice ont débuté dans la revue New Faces of 1952.


En Belgique francophone, nombreuses sont les facultés qui ont leur revue entièrement réalisée par des étudiants. Ils imitent leurs professeurs de manière satirique et bon enfant.


Soirées cabaret et humour dans le grand sud-ouest (Toulouse, Montpellier, Bordeaux, etc), découvrez également :


Spectacle à Toulouse : contacter Musical Cabaret